Comment construire Kamishibaï : comment le faire facilement ?

Accueil Envie diverse Comment construire Kamishibaï : comment le faire facilement ?

Les pays asiatiques sont connus par leur diversité culturelle, leurs coutumes très spécifiques ainsi que leur histoire vaste comportant de nombreuses histoires et événements. Le Japon, faisant partie de ces pays asiatiques, est connu pour être l’un des pays possédant l’une des plus riches cultures, dont le peuple est très conservateur vis-à-vis de leur historique, traditions et petits gestes significatifs du quotidien.

Autrefois, avant le développement des technologies et des moyens de communication et de divertissement, le peuple Japonais étant très créatif et artistique, avait trouvé plusieurs alternatives modestes et traditionnelles afin d’apporter de la joie et un sens d’apprentissage à ses membres.

Qu’est-ce que le Kamishibaï ?

Le Kamishibaï est un terme japonais signifiant littéralement : jeu théâtral en papier, constituant un outil traditionnel de la culture japonaise utilisé pour raconter des histoires en se basant sur des images sous forme de planches en carton. Le mouvement de ces planches au cours du contage de l’histoire donne un effet de défilement théâtral, formant alors un petit théâtre en bois portable.

L’ensemble du théâtre en bois avec ses trois portes est appelé butai voulant littéralement dire : scène, c’est l’équivalent d’un théâtre de guignols en remplaçant ces dernières par des images expressives décrivant la scène d’un moment ou un épisode précis de l’histoire.

Cet élément est conçu de manière à faciliter la tâche au narrateur afin de pouvoir raconter l’histoire en toute aisance : le recto de la planche du Kamishibaï est perçu par les spectateurs et n’est constitué que de l’illustration destinée à représenter l’épisode raconté en image, alors que le verso de la planche est constitué d’une plateforme sur laquelle sont écrits d’une manière lisible les événements de l’épisode accompagnés d’une mini-image ou vignette identique à celle faisant face à l’audience afin d’y faire référence.

Comment construire facilement un Kamishibaï ?

Le kamishibaï est présent sous différentes formes, modèles et dimensions en s’adaptant aux changements et modernisation des produits. Cependant, afin de profiter pleinement de cette expérience, il serait préférable de respecter les conformités des traditions japonaises.

Règles à suivre

Voici les trois principales conditions afin d’obtenir un butai traditionnel :

  • Les planches d’illustration doivent être de 37 cm en longueur et 27,5 cm en largeur,
  • Les dimensions du butai englobant celles-ci sont : 40,5 cm en longueur et 31 cm en largeur,
  • Dimensions des fenêtres du butai : 35 cm en longueur et 25 cm en largeur.

Étapes de construction

Il faut commencer par réaliser le coffret du butai, en consacrant un espace de 3cm afin d’y placer les planches et les deux fenêtres, celles des spectateurs en recto et du narrateur en verso. Cette dernière sera creusée à un certain endroit qui arrange le narrateur afin de lui faciliter le mouvement des planches.

Afin de vous faciliter la tâche, vous pourrez couper les plaques contreplaquées servant à constituer les planches lors de votre achat chez un professionnel.

Ensuite, il faudra réaliser les vantaux du butai, qui vont servir comme rideaux cachant la scène si nécessaire et améliorant sa tenue en cours du spectacle. Tout comme les rideaux, ces vantaux sont rabattables grâce aux charnières auxquelles ils sont fixés, donc il est important de bien savoir les découper.

En passant à la réalisation du fermoir de notre butai, il faudra définir le modèle de celui-ci le chapeau pointu par exemple) afin de pouvoir effectuer le découpage nécessaire pour avoir la forme désirée comme résultat.

Finalement, il faudra assembler et apporter les dernières retouches de décoration à votre produit.

Recette cuisine sans four

Crédits photos : recettesansfour.com

Lego x wing

Crédits photos : i.kinja-img.com

Lego la grande aventure

Crédits photos : fr.web.img4.acsta.net

Recette de cuisine américaine

Crédits photos : www.lesfoodies.com